• Les aliments anti- cancer du côlon....

     

    Bonjour

    De l’ail contre le cancer du côlon

    ail cancer du colonConsommer 6 gousses d’ail par semaine pourrait diminuer de 30% le risque de cancer colorectal ! Comment ? "Grâce aux composés soufrés contenus dans l’ail, qui réduisent l’effet cancérigène de certaines molécules", répond le Dr David Servan-Schreiber (Anticancer). De plus, "l’ail peut être très intéressant en complément des traitements classiques du cancer car il peut lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses", souligne le Dr Luc Bodin, médecin spécialisé en cancérologie clinique.
    Comment consommer l’ail ? Il est bon d’en ajouter à son alimentation quotidienne… tout en sachant que ses molécules actives sont libérées quand la gousse est écrasée et qu’elles sont mieux absorbées avec un peu d’huile d'olive.

     

    Côlon : graines de lin et céréales complètes !

    cereale aliment cancer du colonSelon une étude américaine menée auprès de 7000 personnes, une consommation journalière d’environ 35g de fibres alimentaires diminuerait de 27% le risque de développer un cancer du côlon  ! Comment ? Les fibres augmentent le poids et le volume des selles et diminuent le temps de transit dans le côlon, ce qui pourrait accélérer l’élimination des substances carcinogènes. De plus, la fermentation des fibres serait associée à la production d’acides gras protecteurs des cellules intestinales.
    Comment consommer les fibres ? Privilégiez les graines (de lin, de tournesol…), les céréales complètes, les légumineuses, les fruits et les légumes. Il est recommandé de consommer au moins 30g de fibres alimentaires par jour.

     

    Côlon : diversifier les choux !

    chou cancer colon"Grâce à leurs composés phyto-chimiques, les choux peuvent agir en prévention du cancer du côlon", indique le Dr Luc Bodin, médecin spécialisé en cancérologie clinique. Excellente nouvelle ! "Ils seraient en plus capables de neutraliser l’effet délétère des pesticides grâce à certaines molécules (appelées "indol-3-carbinol")", ajoute le spécialiste. Côté études, "on a pu conclure que les sujets qui consomment le plus de légumes crucifères - en particulier du choux - sont, de façon significative, moins exposés que les autres au cancer du côlon", indique l’Aprifel.
    Comment consommer les choux ? "Il faut en manger une à deux fois par semaine et sous toutes ses formes : brocolis surtout, mais aussi chou vert, choux de Bruxelles, chou-fleur… Ce peut être tout simplement un peu de choux mélangé à d’autres légumes", conseille le Dr Bodin. Dans tous les cas, il faut éviter de les faire bouillir pour éviter de perdre les indol-3-carbinol.

     

     

     

    Thé vert : il tue les cellules cancéreuses !

    the vert cancer du colonDes chercheurs chinois ont démontré auprès de 70 000 femmes que la consommation de thé vert pouvait réduire de 37% le risque de développer un cancer du côlon  ! Ce bienfait serait attribuable aux polyphénols du thé, "des molécules qui bloquent l’invasion des tissus par des cellules étrangères, comme les cellules cancéreuses", explique le Dr David Servan-Schreiber (Anticancer). "Les polyphénols peuvent aussi inhiber la croissance tumorale en favorisant le suicide des cellules cancéreuses", indique le Pr David Khayat, cancérologue (Le vrai régime anticancer). Enfin, le thé vert est un bon détoxifiant pour l’organisme, ce qui favorise l’élimination des toxines cancérigènes.
    Comment consommer le thé vert ? Il est conseillé d’en boire régulièrement, 1 à 3 tasses par jour. Sachez que les thés verts japonais pourraient être plus riches en polyphénols que les thés verts chinois.
    Attention : la consommation de thé doit être limitée en cas de troubles cardiaques, d’insomnie, de troubles anxieux, d’hypertension artérielle, de problèmes d’estomac ou de rein, et d’ostéoporose.

     

     

     

    Côlon : faut-il bannir la viande rouge ?

    viande rouge cancer colonSelon certaines études, manger de la viande rouge augmenterait de 50% le risque de cancer du côlon (9), pour d’autres, cela le multiplie par 2,5 (10)… Faut-il bannir la viande rouge ? Non ! Une étude menée sur 478 040 hommes et femmes de dix pays européens a conclu qu’il n’existait pas de preuve formelle de cette association. Par ailleurs, "la majorité des études ont été menées aux Etats-Unis. […] Or quand nous mangeons de la viande, nous ne mangeons pas la même chose de part et d’autre de l’Atlantique (la viande rouge étant plus grasse, plus calorique et moins riche en protéines aux USA)", note le Pr David Khayat, cancérologue. Ensuite "un Français mange chaque jour un peu de moins de 50g de viande rouge tandis qu’un Américain en mange 140g par jour", poursuit le spécialiste. Enfin, "nous n’utilisons pas les mêmes modes de cuisson". Les Américains privilégiant le grill et le barbecue, "cuissons qui noircissent la viande en provoquant l’apparition de molécules fortement cancérigènes".
    Conclusion : Ne bannissez pas la viande rouge de votre alimentation, soyez juste raisonnable car comme toujours, tout est une question d’équilibre .

     

     

     

     32d1c59b.gif

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :